images1

Articles

Main Content

5 Faits étonnants au sujet de la scoliose chez l'adulte

Il se peut que vous ayez plus d’options et de contrôle que vous ne l’imaginez
Il se peut que vous ayez plus de pouvoir sur la scoliose adulte que vous ne l’imaginez. Les médecins peuvent vous offrir différents traitements possibles, mais il y a des choses que vous pouvez faire pour prendre soin de votre santé. Voici cinq choses que vous serez peut- être surpris d’apprendre au sujet de la scoliose chez l’adulte.

Surprise # 1 : Si vous recevez un diagnostic de scoliose, vous n’aurez pas nécessairement besoin de chirurgie
Lorsqu’elles reçoivent un diagnostic de scoliose, plusieurs personnes craignent que la seule ligne de conduite soit une intervention chirurgicale majeure.

«Seule une infime partie des personnes atteintes de scoliose a besoin d’une chirurgie reconstructive majeure», précise le Dr Kevin Lau, chiropraticien. “Nombre de personnes qui souffrent de scoliose peuvent très bien gérer leurs symptômes sans une quelconque chirurgie.”

Dans bien des cas, le traitement de la scoliose vise à soulager les symptômes plutôt qu’à corriger la courbure dans la colonne vertébrale.

“Les patients qui souffrent de scoliose adulte sont traités initialement comme on le ferait pour tout patient qui détient une colonne vertébrale droite mais souffre du mal de dos”, précise le Dr Lau. Le traitement pourrait inclure une thérapie physique qui renforce et stabilise la colonne vertébrale. Il pourrait également inclure des médicaments anti-inflammatoires ou des injections épidurales qui soulagent la douleur.

Les personnes qui ne peuvent pas apaiser la douleur par des médicaments ou une thérapie physique pourraient avoir besoin d’une chirurgie de décompression vertébrale.

«Si vous envisagez une chirurgie pour votre scoliose, consultez votre chirurgien pour savoir le nombre de procédures de déformation vertébrale qu’il effectue chaque année», précise le Dr Lau. “Vous devez vous assurer que votre chirurgie est effectuée par un spécialiste de ces types de procédures.”

Surprise # 2 : La taille ou l’emplacement de la courbure de votre colonne vertébrale ne peut toutefois prédire les symptômes qui se manifesteront
Lorsque vous vieillissez, votre colonne vertébrale commence à se détériorer. Puisqu’elle s’affaiblit, elle peut aussi commencer à s’incurver. Certaines personnes ne manifesteront pas de symptômes. D’autres peuvent ressentir des douleurs dans les jambes, des engourdissements ou des fourmillements lors de la marche et / ou le mal de dos.

“Si vous regardez une personne sur le côté, vous remarquez que la colonne vertébrale possède trois courbures naturelles ; une dans le bas du dos, une autre au milieu du dos et une dernière au cou. Lorsque nous vieillissons, nous avons tendance à perdre la courbe située dans le bas du dos. Cela crée des problèmes et provoque des symptômes », précise le Dr Lau.

Surprise # 3 : Les adultes peuvent souffrir d’une des deux formes de scoliose
Les médecins trouvent deux formes de scoliose chez les adultes. L’une d’elle est la forme de scoliose que l’on retrouve également chez les adolescents. Il s’agit de la scoliose idiopathique. Dans certains cas, la courbure progresse et commence à provoquer des symptômes à l’âge adulte. Dans d’autres cas, elle n’est pas diagnostiquée avant l’âge adulte.

La deuxième forme commune de scoliose chez les adultes c’est la scoliose dégénérative. Dans cette forme, l’usure normale du bas du dos au cours du processus de vieillissement conduit au développement d’une courbure dans la colonne vertébrale.

Surprise # 4 : Le tabagisme cause des problèmes de dos et de cou
Outre la recherche d’un traitement pour la scoliose, vous pouvez faire certaines choses à la maison pour atténuer vos symptômes. “La chose la plus importante que vous pouvez faire c’est de ne pas fumer”, précise le Dr Lau. “Le tabac est la principale cause évitable de problèmes de dos et du cou.”

Surprise # 5 : Vous pouvez toujours pratiquer de l’exercice avec une scoliose
Même si de nombreuses personnes qui souffrent de scoliose ont été invitées à limiter leurs activités, Dr Lau n’est pas du même avis. «Plus les personnes qui souffrent de scoliose sont en activité physique, moins elles risquent d’être symptomatiques», explique-t-il. Si vous avez une surcharge pondérale, la perte de poids peut également aider à réduire les symptômes de la scoliose. Il est également essentiel de contrôler votre densité osseuse et de rechercher un traitement si vous souffrez d’ostéoporose.

subscribe

JOIN OUR MAILING LIST.

Be the first to learn about health and scoliosis research and special events.