images1

Articles

La colonne vertébrale immature : croissance et scoliose idiopathique

Posted on Categories French Articles

Les auteurs : Alain Dimeglio, Federico Canavese

Growth Plate Spine

Une scoliose progressive non traitée peut avoir des effets négatifs sur la colonne vertébrale en croissance car des forces asymétriques vont agir sur les plaques de croissance de la colonne vertébrale (>130 plaques de croissance). La croissance vertébrale peut être considérée comme un mélange de hiérarchie, de synchronisation et d’harmonie : la moindre erreur peut entraîner une malformation complexe ; c’est aussi un processus très dynamique bien qu’il ne progresse pas de façon linéaire : les périodes d’accélération sont suivies de périodes de décélération. La croissance restante est un facteur déterminant de l’aggravation de la scoliose idiopathique (SI) : plus l’enfant est jeune, plus le risque de progression est élevé, et plus la maladie sera grave. Après la naissance, la croissance de la colonne vertébrale n’est pas linéaire, et trois périodes peuvent être identifiées : (I) entre la naissance et l’âge de 5 ans ; (II) entre l’âge de 5 et 10 ans ; (III) entre l’âge de 10 ans et la maturité squelettique. La croissance de la colonne vertébrale et de la cage thoracique sont corrélées, bien que leur croissance ne soit pas synchrone. Le contrôle opportun de la déformation de la colonne vertébrale et sa correction sont obligatoires pour rétablir – le plus tôt possible – l’harmonie et la hiérarchie de la croissance entre les différentes plaques de croissance. Si l’on tarde à agir, la croissance anormale et les modifications anatomiques qui s’ensuivent conduiront à un tableau clinique progressif, évolutif et irréversible. Cet article vise à fournir une revue complète de la façon dont les déformations vertébrales peuvent affecter la croissance normale de la colonne vertébrale et de la cage thoracique.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.