images1

Articles

Main Content

Douleurs post-opératoires inexpliquées dans les cas de scoliose des adolescents

Des douleurs inexpliquées après la période postopératoire de six mois se produisent chez 7% des patients ayant subi une chirurgie de la scoliose idiopathique de l’adolescent (SIA), selon une étude publiée dans le numéro de la revue « Spine » du 1er octobre.

Tracey P. Bastrom, de l’Hôpital pour enfants Rady à San Diego, et ses collègues ont recueilli des données sur deux ans de suivi de patients ayant subi une chirurgie de la scoliose idiopathique de l’adolescent (SIA) ainsi que des données fournies par la Société de Recherche sur la Scoliose (SRS). Les résultats des 22 questionnaires de la SRS concernant des patients présentant ou non des douleurs, suivis par l’équipe de chirurgie clinique post-opératoire, ontété comparés.

Les chercheurs ont constaté que, sur les 584 patients considérés, 11% ont signalé des douleurs entre deux semaines et deux ans après l’intervention. Sur les 48 patients présentant une douleur entre six et 24 mois après l’opération, 41 (7%) n’avaient pas de cause évidente à leur douleur. Les patients soumis à l’étude de la SRS admettaient que la douleur avait diminué de manière significative, que leur santé mentale et leur image d’eux-mêmes s’étaient améliorées, malgré un recours à la physiothérapie, à un spécialiste de la douleur, ou encore à l’imagerie médicale dans 26 des 41 cas. La douleur préopératoire était plus importante chez les patients souffrant de douleurs post-opératoires, donc pour ce groupe les données n’ont pas changé de manière significative.

Des études sur les causes de la douleur dans la scoliose idiopathique de l’adolescent (SIA) et sur la nécessité d’une prise en charge pré-opératoire des patients pourraient avoir une incidence positive sur les résultats, d’autant plus qu’en moyenne les patients souffrent moins après une intervention.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

subscribe

JOIN OUR MAILING LIST.

Be the first to learn about health and scoliosis research and special events.