images1

Autres conditions de traitement

Main Content

Bone-Spur_04

Cliquez sur les conditions suivantes pour en savoir plus :

Douleur de Dos

backpain-Recovered_03Saviez-vous qu’environ 75 à 85 pour cent des Singapouriens expérimenteront une forme quelconque de douleurs du bas du dos? Certes, les douleurs au bas du dos pour la plupart peuvent être très douloureuses et débilitantes. Bonne nouvelle, la majorité des cas répondent bien à un traitement non chirurgical. Cependant, on estime que 50 pour cent des patients souffrant de douleur du bas du dos pendant une période, auront une période de récurrence pendant une année.

Les coûts associés seulement aux procédures de diagnostiques sont estimés à 50 milliards de dollars par an. La douleur de dos est l’une des raisons les plus communes de l’absence au travail. En fait, la douleur du dos est la seconde raisons la plus commune aux visites médicales, seulement dépassée par les infections des voies respiratoires supérieures. Les frais personnels seulement pour la douleur chronique sont inestimables, parfois la douleur est si grande qu’elle nuit à une vie saine et satisfaisante.

De plus, il est admis que la plupart des cas de douleur de dos est de nature mécanique et la douleur n’est généralement pas causée par des conditions très graves comme le cancer, une fracture, une infection, etc. L’anatomie de la colonne vertébrale et les nombreuses conditions qui ont une incidence négative sur la santé vertébrale sont complexes. L’information suivante fournit une explication simpliste des causes aux maux de dos:

Quelques causes communes a la douleur du bas du dos

En de nombreuses occasions vous ressentez d’abord la douleur du dos juste après avoir soulevé un objet lourd, avoir fait un geste brusque, être resté assis dans la même position pendant un long moment, subir une blessure ou avoir été dans un accident. Avant ce moment, il y a souvent un état de faiblesse, ou une perte de l’intégrité des tissus dans votre structure vertébrale.

Dans de nombreux cas, les structures dans votre dos responsables de votre douleur sont difficiles à déterminer.

Identifiées ou non, il y a plusieurs sources possibles à la douleur du dos :

  • Les disques enflés ou hernie discale.
  • Une blessure ou une sur utilisation des muscles, des ligaments, des facettes articulaires et des articulations sacro-iliaques.
  • Des spasmes musculaires (Muscle très tendus qui restent contractés).
  • La dégénérescence des disques.
  • Mauvais alignement ou fixation des vertèbres.
  • Spondylolisthésis.
  • L’arthrose.
  • sténose spinale (rétrécissement du canal rachidien).
  • Les petites fractures vertébrales de l’ostéoporose.
  • Les entorses ou déchirures des muscles ou des ligaments soutenant le dos.
  • Les courbures de la colonne vertébrale (comme la scoliose ou la cyphose), qui peuvent être héréditaires et observées chez les enfants ou adolescents.

Les causes les moins communes à la douleur du bas du dos:

  • La spondylarthrite ankylosante, qui est une forme de l’inflammation des articulations (arthrite) et qui touche le plus souvent la colonne vertébrale.
  • Le cancer de la prostate.
  • L’infection bactérienne, dans laquelle les bactéries sont souvent conduites d’une infection ailleurs dans le corps à la colonne vertébrale par le flux sanguin ou à travers l’utilisation de drogues injectables. Cependant, les bactéries peuvent également pénétrer directement la colonne vertébrale pendant des opérations chirurgicales ou lors d’injections de traitements, ou à la suite d’un accident. Les douleurs de dos peuvent aussi être le résultat d’une infection dans l’os (ostéomyélite) ou dans la moelle épinière (le plus souvent dans la substance recouvrant la moelle épinière appelée infection de l’épidurale).
  • une tumeur rachidienne, ou des excroissances qui se développent sur les os et les ligaments de la colonne vertébrale, de la moelle épinière, ou sur les racines nerveuses.
  • La maladie de Paget, qui provoque la croissance anormale d’os le plus souvent affectant le bassin, la colonne vertébrale, le crâne, la poitrine et les jambes.
  • La maladie de Scheuermann, pendant laquelle un ou plusieurs os de la colonne vertébrale (vertèbres) développent des déformations en forme de coin. Ceci provoque la déviation de la colonne vertébrale (l’arrondissement de l’arrière, ou cyphose) le plus souvent dans la région de la poitrine.

Vous êtes particulièrement exposé à la douleur du bas du dos si vous:

  • Travaillez dans le bâtiment ou un autre emploi où l’on soulève des charges Lourdes.
  • Fumez, ne faites pas d’exercice physique et/ou êtes en surpoids.
  • Êtes âgé de plus 30 ans.
  • Êtes enceinte.
  • Adoptez une mauvaise posture.
  • avez l’arthrite ou l’ostéoporose.
  • avez un faible seuil de tolérance à la douleur.

Les traitements non chirurgicaux sont-ils mieux que la chirurgie?

backpain-Recovered_05Dans la plupart des cas, la thérapie non chirurgicale fait à la clinique Orchard est mieux que la chirurgie. Cela est dû au fait que la chirurgie altère physiquement la colonne vertébrale en supprimant tout ou une partie du problème de disque. Bien que cela puisse réduire la puisse sur le nerf, et soulager la douleur de dos, la chirurgie a tendance à mettre davantage de stress au dessus et en dessous des disques sains.

Comme pour toute opération, il y a des risques dans la chirurgie de la colonne vertébrale et les complications peuvent être graves. Les complications possibles incluent un dommage de votre moelle épinière, des nerfs, de l’œsophage, de l’artère carotide ou des cordes vocales, la fusion osseuse incurable, l’absence d’amélioration, la rupture et/ou l’échec d’instruments, l’infection, la douleur du site de la greffe osseuse.

D’autres complications peuvent inclure la phlébite au niveau des jambes, des caillots de sang dans les poumons ou des problèmes urinaires.

La chirurgie pour soulager la douleur lombaire chronique n’est habituellement pas mieux qu’une rééducation intensive et est presque deux fois plus cher.

Nous ne pouvons pas ignorer le fait qu’il y a un petit pourcentage de cas qui exigent en effet la chirurgie ou de médicaments. En effet, dans certains cas, la chirurgie peut considérablement aider les personnes souffrant de douleur de dos. Mais la chirurgie doit toujours être le dernier recours, choisi lorsque les traitements conservateurs ont échoué.

Nous vous recommandons d’épuiser toutes les autres possibilités avant de recourir à la chirurgie, essayez le traitement non-chirurgical innovateur le Dr Kevin Lau.

subscribe

JOIGNEZ-VOUS À NOTRE LISTE D'ENVOI.

Soyez le premier à connaître les nouvelles sur la santé et la recherche sur la scoliose ainsi que les événements spéciaux.