images1

Articles

Main Content

Une étude sur le dépistage de la scoliose valide l’utilisation de l’iPhone

L’utilisation de l’iPhone pour mesurer l’angle de Cobb dans la scoliose.

M. Shaw, CJ Adam, MT Izatt, P, Licina, GN Askin.

Sources

Paediatric Spine Research Group, Queensland University of Technology and Mater Health Services, Brisbane, Australie.

Résumé

OBJECTIF :

Le principal critère d’évaluation de la scoliose est l’« angle de Cobb », qui se mesure sur une radiographie du rachis de face. Cette étude est une comparaison des deux techniques de mesure de l’angle de Cobb : la technique traditionnelle (rapporteur d’angle) et l’utilisation du smartphone, effectuées sur un groupe de 20 adolescents atteints de scoliose idiopathique. Les nouveaux « smartphones » permettent en effet de mesurer les angles de manière précise à l’aide d’un accéléromètre intégré et fournissent un outil clinique non invasif de mesure des angles.

MÉTHODES :

Sept examinateurs ont mesuré ces angles sur 20 adolescents présentant des scolioses idiopathiques en pré-opératoire à l’aide de la méthode classique et du smartphone. Cinq examinateurs ont de nouveau mesuré ces angles au moins une semaine après les mesures originelles.

RÉSULTATS :

Le différentiel moyen était de 2,1° avec un faible biais (1°) pour les mesures prises à l’aide de l’IPhone. Les variations intra-individuelles étaient de ±3,3° pour la méthode classique et ±3,9° pour l’iPhone. Elles étaient, en concordance, de ±8.3° pour l’iPhone et de ±7,1° pour la méthode traditionnelle. Ces deux intervalles de confiance se situaient dans la fourchette des études publiées antérieurement sur la mesure de l’angle de Cobb.

CONCLUSIONS :

Les auteurs en concluent que l’iPhone est aussi fiable que la méthode classique, permettant un gain de temps de 15%. La mise sur le marché de téléphones mobiles équipés d’inclinomètre et d’un logiciel permettant d’enregistrer et de stocker les mesures d’angle de Cobb, rend ces nouvelles technologies intéressantes pour des applications cliniques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Health on your hand